Une école d’apiculture a ouvert ses portes lundi 14 janvier à Dijon. Ils sont huit hommes et quatre femmes à composer la première promotion de l’Ecole des hautes études en apiculture (Ehea).

La création de cette structure avait été annoncée en août par Arnaud Montebourg, ancien ministre de l’Economie, qui explique que l’école est destinée à « former des entrepreneurs apiculteurs capables de produire avec des cheptels de grande taille, qui se consacrent exclusivement à ça » et contribuent au repeuplement des abeilles.

Parmi les étudiants, des personnes sans emploi ou en reconversion professionnelle, de 22 à 52 ans, qui bénéficieront de cette formation des six mois. Elle se décline en deux axes : une partie théorique portant sur la biologie de l’abeille, le marché du miel ou encore la gestion d’une exploitation apicole. Et une partie plus pratique grâce à des stages.

C’est la région Bourgogne – Franche-Comté et des mécènes privés qui financent l’école et le coût de la formation fait l’objet d’un conventionnement entre Pôle Emploi et l’organisme de formation Opcalia.

Pour tous renseignements, contacter l’Ehea à la Maison Régionale de l’Innovation, 64 A, rue de Sully, 21000 Dijon.

Total
101
Partages