La zoothérapie peut-elle être est un remède pour certains résidants en Ehpad qui s’enferment dans leur solitude ? La réponse est oui pour les deux animatrices de l’hôpital Sainte-Croix qui ont invité Valérie Bretagne, mercredi 4 mai.

Membre de l’association Amarres à Ancerville, cette dame diplômée en zoothérapie en a fait la démonstration au cours de l’après-midi avec son chien Cabouche et ses six cochons d’Inde. Son intervention dans la salle Jean-Sire où ils étaient réunis a provoqué chez les résidants des réactions surprenantes. Ne s’exprimant habituellement que très rarement, leurs regards et leurs sourires ont montré qu’ils étaient contents de pouvoir toucher les animaux, de leur donner à manger, de les prendre sur eux.
Cette activité a été très bénéfique pour tout le monde (résidants, animatrices et intervenante), elle sera reconduite. Le mois prochain, ces petites bêtes à poils interviendront dans l’unité de vie Alzheimer “Les jardins”.