Les salariées ne lâchent pas leurs pensionnaires.

Face à cette crise sanitaire, le Relais des animaux, situé à Valdelancourt, est toujours en fonctionnement, même si les bénévoles et les visites ne sont pas autorisés. Les responsables précise que le coronavirus ne se transmet pas par les animaux domestiques.

Le Relais des animaux, situé à Valdelancourt, est fermé au public depuis quelques jours (NDLR : fin mars). Une décision que les responsables n’ont pas pris de gaieté de cœur mais qui s’imposait. Résultat : ni les bénévoles ni les visites de personnes lambas ne sont autorisés sur place. Il ne reste que les salariés pour s’occuper des chiens et des chats présents au refuge. Il a donc fallu trouver une nouvelle organisation pour l’équipe.
Ainsi, pour remplacer le travail­ des bénévoles, une salariée s’occupe de la chatterie pendant­ que l’autre s’occu­pe du chenil. Auparavant, les bénévoles s’en occupaient à tour de rôle en s’inscrivant sur des créneaux horaires.

Nouvelle organisation de l’équipe

Le but de ce moment est de donner de la tendresse aux animaux, tout simplement. Côté chiens, ce sont maintenant également les salariés qui les emmènent en prome­na­de tous les après-midi. L’occasion pour elles de mieux connaître leurs pensionnaires. Habituellement, elles ne le font que rarement car elles sont prises par du travail administratif plutôt conséquent. En ce moment, ce dernier est en large diminution et les employés disposent donc de plus de temps. « Cela leur permet de mieux apprécier les chiens, hors box », explique Pascale Gérard, présidente de l’association. « Le comportement des chiens est différent suivant le contexte et elles apprécient de pouvoir découvrir par elles-mêmes. » Elle cite comme exemple Moïse, un croisé berger allemand, en train de jouer dans l’eau ou Elka, un berger malinois, se promenant dans le pré.
Si certains envisagent d’adopter après cette période de confinement, ils peuvent se rendre sur la page Facebook du Relais afin de regarder les animaux disponibles (lire plus bas). Pour garder le contact, les salariées y partagent régulièrement des photos, des vidéos…
La dernière en date les montrent en train de danser­ avec deux chiens à leur côté. « Comme vous le voyez, les loulous vont bien », affirment-elles dans la bonne humeur.
Par contre, le Relais des animaux n’arrête pas ses actions de fourrière, qu’elle accomplit pour de nombreuses commu­nes dont toutes celles de l’Agglo de Chaumont. L’association continue donc cette activité aux horaires habituels.

Aucune raison d’abandonner ces animaux

Côté chats, il n’y en a plus aucun en fourrière. Le délai de quarantaine des quatre derniers­ étant maintenant dépassé, depuis lundi, ils ont rejoint la partie refuge pour adoption, après avoir été vacci­nés, ainsi que le prévoit la loi. Pour l’instant, les animaux récupérés en fourrière, c’est-à-dire la plupart du temps errant seuls sur la voie publique, ne sont pas en augmentation, contrairement aux données nationales.
Pour autant, la prési­den­te tient à rappeler que les animaux domestiques ne sont pas du tout vecteur du coronavirus. Il n’y a donc rien à craindre de ce côté-là et ce n’est donc pas une raison pour les abandonner, loin de leur famille.

Laura Spaeter
l.spaeter@jhm.fr

Les adoptions reprennent

Suivant les directives nationales, le Relais des animaux, refuge et fourrière situé à Valdelancourt, accepte à nouveau les adoptions d’animaux mais sous certaines conditions.
En effet, à partir de ce vendre­di 17 avril uniquement, les personnes intéressées pourront prendre contact avec le refuge, uniquement par téléphone, les après-midis de 14 h à 16 h. Ils ne pourront appeler que pour un animal présenté sur la page Facebook de l’association.
Un questionnaire téléphonique sera alors mis en place pour vérifier le sérieux de l’adoptant. La demande sera alors validée, ou non, et un rendez-vous sera programmé sur place, au Relais.
Aucun renseignement ne sera donné sur un autre support que le téléphone du refuge.
En cas de non-réponse, il faudra laisser un message et Emilie, responsable du site, rappellera dès que possible. Par contre, le refuge reste fermé. Aucune visite ne sera autorisée en dehors des rendez-vous­ pour les adoptions.
Pour contacter le refuge, 03.25.31.20.95.
Pas sérieux s’abstenir.