Clément Jacoulot, de Chalancey, près de Prauthoy, est passionné depuis toujours par les oiseaux. Il vient de remporter deux titres de champion de France grâce à deux de ses perruches.

Membre du Club ornithologique des Pays haut-marnais depuis cinq ans, Clément Jacoulot a participé, à Palavas-les-Flots (Hérault) au concours national d’élevage d’oiseaux ; il a remporté deux titres de champion de France grâce à deux de ses perruches, couleur crémino pour l’une, violette pour l’autre. Elles ont totalisé 90 points sur 100 à l’issue de la compétition. Une belle récompense. Tout a commencé dans les foires aux animaux où Clément accompagnait ses grands-parents. Le garçon y admirait les oiseaux, surtout les perruches, des petites boules de plumes colorées respirant la joie de vivre et n’arrêtant jamais de chanter. Coup de foudre. Aujourd’hui, le jeune homme, BTS technico-commercial en poche, aimant aussi le ski et la moto, possède six volières pour oiseaux adultes, une volière pour les jeunes, neuf cages de reproduction où s’ébattent une soixantaine d’oiseaux appartenant, pour la quasi-totalité, à la famille des psythacidés, appelés communément perruches.

De beaux oiseaux

Il y a là surtout des perruches ondulées, mais aussi quelques autres spécimens : de beaux petits oiseaux aux longues queues, aux becs crochus et au plumage coloré. « Grâce au club et au contact d’autres éleveurs qui ont des objectifs qualitatifs et savent sélectionner, je me perfectionne dans l’élevage. Mais avec l’espace et l’équipement adéquat, l’élevage est plutôt simple. Et tant qu’on peut leur offrir les meilleures conditions de vie possibles, les oiseaux font le reste ; je ne suis pas obligé de chercher la formule magique qui permettrait de combiner deux oiseaux dont l’héritage génétique produirait l’individu d’exposition parfait », explique-t-il.

Son but aujourd’hui reste simple : obtenir de beaux oiseaux pour participer à des concours. En 2018, il se présente au championnat régional à Anglure, dans la Marne. Pour sa première participation, il sélectionne quatre de ses plus belles perruches : il obtient trois médailles d’or. Clément explique : « Les oiseaux sont jugés sur leur taille, leur morphologie, leur plumage, leurs couleurs, leur bonne tenue sur le perchoir, leur vitalité. Des oiseaux bien nourris, en bonne santé, ça se voit ! » Grosse satisfaction aussi en septembre, au championnat de France : deux perruches de son élevage remportent deux médailles d’or. Il se laisse maintenant un peu de temps pour son prochain objectif : le 69e championnat du monde, en 2021. Mais il commence à y songer.

De notre correspondante Annick Doucey

Des oiseaux attachants

Les perruches sont originaires d’Australie. Les premiers couples sont arrivés dans nos contrées par bateaux, ceux des explorateurs, au milieu du XIXe siècle. Très vite ces oiseaux exotiques se sont invités dans la plupart des volières d’Europe et leur popularité n’a jamais faibli. Ce sont des compagnons d’intérieur très sociables, agréables, éveillés, bavards, très faciles à apprivoiser. Ils adorent pousser la chansonnette, faire des vocalises, pépiller, gazouiller, jacasser, siffler. Clément aime les regarder voler, explorer, se pourchasser, parader, se toiletter mutuellement, s’embrasser le bec, se caresser la tête. Il les observe pour le plaisir, toujours fasciné par leurs couleurs étonnantes.