Près de 60 cavaliers ont cheminé le long des remparts dans le cadre d’une randonnée insolite dont le point d’orgue était justement ce passage dans la cité fortifiée. Cette manifestation dont l’association La Vingeanne en chemin est l’origine connaît un succès grandissant.
Image insolite que bon nombre de promeneurs ont pu voir hier matin (début septembre) avec une soixantaine de cavaliers déambulant sur les remparts. Sur le chemin de ronde que les hallebardiers empruntaient à pied, les cavaliers et leur monture se détachaient dans le paysage minéral de la cité fortifiée. Un moment unique, presque un instant de grâce qui n’a laissé personne de marbre. Cette manifestation est à mettre au crédit de l’association La Vingeanne à chemin, qui régulièrement propose des randonnées équestres dans le sud du département.

Ghislaine Collinot, sa présidente, est une ambassadrice de choix de ce loisir puisqu’elle a dirigé un temps la destinée du Comité départemental du tourisme équestre du département. « Nous avions déjà proposé une randonnée qui passait par les remparts langrois et cela avait très bien marché, c’était en 2012. Passer par les remparts à cheval, c’est chouette », s’enthousiasme, Ghislaine Collinot. Et cette année pas moins d’une soixantaine de cavaliers ont répondu à son appel. Certains se sont inscrits après avoir découvert la manifestation dans nos colonnes. Cette randonnée a de quoi séduire.

Calèche balai

Les cavaliers étaient attendus au fort de la Point de Diamant pour le départ. Puis ils se sont dirigés par les sentiers jusqu’au pied des glacis pour passer par la porte de l’hôtel de ville et effectuer un tour de ronde en passant par le côté hôpital, parking Sous-Bie et tour Saint-Ferjeux avant de sortir de la cité pour rejoindre l’allée Blanchefontaine. Puis le parcours les conduisait vers le faubourg de Buzon pour rejoindre la stratégique et retrouver les hauteurs de Perrancey avec vue sur le lac de La mouche avant de terminer au fort de la Pointe pour un repas.
Très soucieuse d’être respectueux des lieux traversés, l’association avait prévu une calèche qui faisait office de voiture-balai. Et son rôle était bien plus que cela sur les remparts puisque ses conducteurs avaient la tâche de ramasser les crottins qui auraient pu être laissés sur le chemin de ronde. Une initiative bien vue alors que la Ville mène une campagne de sensibilisation auprès des propriétaires de chien.
Cette randonnée équestre autour de Langres pourrait devenir un rendez-vous au regard du succès qu’elle vient de rencontrer. En tout cas, Ghislaine Collinot pouvait être plus que satisfaite de la participation et de l’animation insolite proposée.

Ph. L.

 

Pour consulter la galerie photos, cliquez sur une des photos