Jéromine, Eugénie et Thomas ont apprécié leurs promenades. Ici avec Madonna, Gollum et Madison.

Avec actuellement 18 chiens et une trentaine de chats, l’association Le Relais des animaux, qui fait office de fourrière à Valdelancourt, a trouvé son rythme de croisière. Bérénice et Emilie, les employées, cherchent à se faire connaître.

Le Relais des animaux a repris la compétence fourrière de l’Agglo en janvier dernier au refuge de Valdelancourt. L’association reprend ainsi le flambeau de la SPA qui occupait les lieux auparavant. En arrivant, les bénévoles ont fait quelques travaux mais, désormais, les locaux sont prêts et accueillent d’ailleurs de nombreux­ animaux. En ce moment (mi-juillet), une trentaine de chats et 18 chiens y sont chouchoutés. Les chiens ont chacun leur espace avec, une niche abritée du vent et de la pluie, des jeux, des couvertures en hiver et même une petite piscine. « Avec les chaleurs qu’on a déjà connues cet été, les chiens ont vraiment apprécié cet accessoire », ont constaté Bérénice et Emilie, les deux salariées travaillant sur site.
Pour se faire encore mieux connaître, « car beaucoup de gens n’ont pas suivi cette actualité », l’association a décidé de mettre plusieurs systèmes en place. Ainsi, ils cherchent constamment des bénévoles pour s’occuper des animaux. Pour les chiens, il s’agit de les emmener en promenade. Pour les félins, il s’agit surtout­ de les habituer à la présence et aux contacts humains. « Certains viennent seulement pour les caresser ou pour jouer avec eux. C’est de la sociabilisation. D’autres les lavent… », expliquent les deux jeunes femmes. Pour les aider, l’asso­cia­tion ne demande qu’une adhésion à l’année au Relais des animaux.
La semaine dernière, Thomas, Jéromine et Eugénie sont ainsi­ venus pour promener plusieurs­ chiens. Ils ont fait leurs promenades et ont été ravis. Les animaux encore plus. « Les personnes peuvent venir quand elles le souhaitent, suivant leurs disponibilités. »
L’association a également mis en place un système de parrai­na­ge pour les personnes qui voudraient aider mais qui n’ont que peu de moyens. « Il s’agit d’un parrainage mensuel. Les gens peuvent choisir un animal et donnent 15 euros. Avec, on peut le soigner et le faire manger pour une période d’un mois », explique les soigneu­ses. Ce système est complètement sans engagement et c’est ce qui plaît. « Certains pourront le faire une fois mais pas les autres mois et ce n’est pas grave. Ils font comme ils peuvent et comme ils veulent. Plusieurs ne souhaitent même pas se résoudre à choisir un animal alors ils nous disent d’en prendre un au hasard. »
En tout cas, le parrainage fonctionne puisqu’il y a déjà eu une dizaine de filleuls en juin alors que l’opération était à peine lancée. Pour juillet, on en est déjà à autant. Depuis peu, le Relais des animaux est aussi­ reconnu d’intérêt général. Désormais tout don est déductible pour 2/3 des impôts. L’association n’oublie pas son rôle de refuge. Plusieurs animaux, dont certains qui étaient en refuge depuis des années, ont déjà trouvé une nouvelle famille.

Laura Spaeter
l.spaeter@jhm.fr

Le Relais des animaux est ouvert du lundi au samedi de 11 h à 17 h et le dimanche de 14 h à 16 h 30. Contacts au 03.25.31.20.95 ou au 06.38.44.87.41.