Hugues Fischer et sa chienne Joy Border-Collie font désormais équipe.

Une scène inhabituelle s’est tenue jeudi 14 février, à l’entrée du village. Des habitants ont été surpris par le passage d’un troupeau de quelque 160 moutons qui rentrait sur le chemin du halage, conduit par le berger, en l’occurrence Hugues Fischer et Joy, sa désormais fidèle border collie, infaillible surveillante.
Jeune agriculteur céréalier, Hugues, adepte de l’agriculture de conservation des sols, a exprimé depuis belle lurette la volonté de posséder un jour ces animaux à toison. Un projet qui s’est accéléré après qu’en novembre 2018, il a entrepris une action à plusieurs titres avec la Chambre d’agriculture. Faire pâturer sur “ses” couverts (semés de graminées et légumineuses) un troupeau qui permet une méthodologie environnementale plus respectueuse. Xavier Broquet, éleveur aux Rousses (Jura), a saisi l’opportunité et ce sont 600 moutons qui ont débarqué à Vouécourt pour paître. (Le Journal de la Haute-Marne du 30 novembre 2018). Xavier était d’ailleurs présent pour soutenir Hugues, lors de cette transhumance made Haute-Marne. Sympa non !
Cet imposant troupeau n’est pas passé inaperçu aux alentours, rappelant au passage le témoignage pas si lointain, dans nos campagnes de l’élevage de moutons. Outre cette solidarité, les buts de l’action les ont satisfaits et se sont prolongés plus longtemps tissant en plus des liens particuliers avec ce producteur du Jura. Il n’en suffisait pas plus à Hugues, titillé, pour franchir le pas, posséder enfin “son” troupeau en élevage extensif. Toute une logistique est aujourd’hui en place, pour le bien-être de “ses” brebis et agneaux de plein air qui vont dorénavant faire partie du paysage vouécourtois.

Une carte postale datant de 1915. Le troupeau de Hugues va paître prochainement sur l’autre rive de la Marne. Un retour aux sources !

 

Total
270
Partages