L’ouverture du refuge est prévue pour le printemps.

Les Vagabonds du 52 ont te­­nu leur assemblée générale di­­manche 27 janvier, sous la présidence de Sandra Ravon. Association pour la protection et la défense animale dans le Sud haut-marnais, créée fin 2016, elle vient d’acquérir une maison à Hortes pour en faire un refuge.

Les bénévoles qui ne comptent ni leur temps, ni leur énergie, espèrent le voir ouvrir en mars ou avril. En 2018, 46 chats ont été pris en charge (contre 22 en 2017) et 43 ont été adoptés. Les chats restent l’un des budgets les plus lourds à l’association, du fait des frais vétérinaires parfois très élevés en cas de blessures.
Au niveau des chiens, 19 ont été pris en charge en 2018 (contre treize en 2017) et dou­­ze ont été adoptés. Pour l’heu­­re, des familles d’accueil sont là pour s’occuper de ces chiens avant adoption en attendant l’espace “chiens” opérationnel au sein du refuge, espéré pour 2020.
Pour pallier les frais de l’association, notamment les frais de vétérinaire, les bénévoles multiplient les manifestations. Environ 5 000 € ont été collectés au total en 2018 grâce aux repas, à la bourse, au vi­­de-greniers. Par ailleurs, les opérations Caddies régulières permettent de récolter la nourriture et la litière nécessaires.
L’association propose aux communes intéressées la si­­gna­ture d’une convention afin d’agir contre la prolifération des chats : fléau dont la responsabilité incombe aux municipalités.
Ainsi, la convention “30 millions d’amis” offre un budget aux communes, comme l’a fait Chalindrey pour une trentaine de chats. Une fois trappés, ces chats errants sont sté­­rilisés avant d’être relâchés pour les plus sauvages. Les plus sociables sont également pucés et proposés à l’adoption. Il a été rappelé que l’identification est obligatoire même pour un chat. La non-identification est un réel souci pour l’association pour retrouver le propriétaire en cas de perte.
L’association a en projet d’être reconnue d’utilité publique afin de pouvoir délivrer des reçus fiscaux. Le prix de l’adhé­­­sion a été maintenu à 15 € l’année. Autre grand projet des Vagabonds 52 : la création du refuge. Un lieu pour accueillir les chats dès mars ou avril mais aussi le public. L’accueil de chiens est prévu pour plus tard, quand les clôtures et les boxes seront en place. La présidente a tenu à remercier tous les donateurs pour les différents matériaux qui étaient nécessaires pour une remise en état des locaux et qui ont été généreusement offerts. Toutefois, ce refuge a d’ores et déjà un coût : le crédit immobilier mais d’autres frais vont s’y greffer une fois opérationnel. Pour cela, l’association est en recherche active de bénévoles, lesquels pourront apporter leur aide, pour des travaux, pour venir soigner et nourrir les animaux, pour les sociabiliser, pour des permanences mais aussi pour mener à bien les manifestations.
Deux journées de travaux sont déjà prévues : samedi 16 fé­­vrier, de 14 h à 17 h et di­­manche 24, de 14 h à 17 h.

Le calendrier 2019

Le 9 février : opération Caddies à Intermarché ; le 10 mars : loto à Hortes, à 14 h ; le 6 avril : repas créole ; le 30 juin : vide-greniers avec plateaux-repas ; le 30 novembre : repas ; les 2 et 3 novembre : bourse aux jouets.
Pour tous renseignements, téléphoner au 07.76.69.59.94 ou consulter la page Facebook des Vagabonds du 52.

 

Total
49
Partages