Forte chaleur et bonne ambiance ont marqué, le 30 juin, la première journée du Fiest’abeilles qui, pour sa quatrième édition, avait transporté ses stands jusqu’à Esnoms-au-Val pour renforcer les animations prévues à l’occasion des 10 ans de la Cabane des secrets du terroir.

Une ouverture de saison qui ne manquait pas de piquant. C’est ainsi que l’on peut qualifier la première journée du Fiest’abeilles qui s’est tenue, fin juin, à Esnoms-au-Val à l’occasion du lancement de la saison de la Cabane des secrets du terroir. L’association, qui fête ses 10 ans, et avait été initiée par Guy Jannaud, avait convié ses homologues d’Api sapiens, organisateur du Fiest’abeilles, pour un grand moment de partage.
Ces deux structures, habituées à se croiser sur les marchés de pays, ont travaillé de concert pour proposer une manifestation de qualité et où les produits locaux étaient les vedettes. Des stars particulièrement appréciées par les visiteurs qui, une fois le match de l’équipe de France de football achevé, ont commencé progressivement à affluer vers la place du village.
Le thermomètre affichant des températures élevées, les brumisateurs installés à différents endroits du marché de pays ont été très largement plébiscités par petits et grands. De même, les boissons locales, avec ou sans alcool, ont aussi remporté un grand succès et permis aux visiteurs de patienter jusqu’aux animations musicales du soir. Pour ce quatrième Fiest’abeilles, tout comme pour ce qui est de la Cabane des secrets, l’esprit au fil des années reste le même, à savoir promouvoir le “Made in Haute-Marne” et l’environnement, afin de montrer que la nature sait être généreuse lorsque l’on prend soin d’elle et qu’on la laisse demeurer maître de son évolution.
Après une première journée, qui aura lancé au mieux la saison de la Cabane des secrets qui exposait ses dix années d’action, la manifestation se poursuivait le 1er juillet à Esnoms-au-Val avec toujours le marché de pays mais aussi la présentation des projets et initiatives portés localement.

P. G.

Les bons soins de l’apithérapie

En plus des animations extérieures et du marché de pays, le Fiest’abeilles proposait deux conférences données dans la salle de la mairie par le Pr Roch Domerego autour de l’apithérapie et de la vie de la ruche.
Ces deux interventions ont, à chaque fois, suscité l’intérêt des personnes présentes, notamment celle sur l’apithérapie. Professeur ayant enseigné dans de nombreuses universités à travers le monde et spécialiste de cette discipline, Roch Domerego a présenté ce qu’est l’apithérapie et les applications médicinales ou médicales que l’on peut tirer des abeilles. «A travers les âges, on ne trouve pas de civilisations qui ont eu des relations négatives avec les abeilles. Au pire, les contacts étaient neutres mais plus souvent c’était une relation bénéfique», a expliqué le conférencier avant de détailler les différents usages et les impacts que peut avoir l’apithérapie.

Pour consulter la galerie photos, cliquez sur une des photos

 

Total
17
Partages