Cynthia Petitjean, la présidente de l’association, et son mari David.

A l’heure où les vacances scolaires commençaient à se profiler, le centre équestre de Châteauvillain se préparait pour sa saison estivale.

Placée sous la houlette de l’association des cavaliers de Châteauvillain, l’accueil de colonies s’est préparé au sein du club castelvillanois qui compte une quarantaine de chevaux et de poneys. Durant sept semaines, l’association, présidée par Cynthia Petitjean, a vu défiler bon nombre d’enfants venant du Grand-Est et de la région parisienne. Des groupes d’enfants qui ont profité, à raison d’une semaine pour chaque séjour, des structures du centre et de son cadre verdoyant pour pratiquer l’équitation. Une activité qui rejoint un peu celle de l’accueil de groupe d’enfants qui se pratique généralement en fin d’année scolaire. A ces occasions, la présidente de l’association et son époux David font visiter leur structure, invitent les enfants à brosser les chevaux, proposent des jeux à poney et des balades dans la forêt avoisinante. De quoi satisfaire grandement les enfants. L’association des cavaliers de Châteauvillain envoie également une vingtaine de cavaliers participer à des concours de saut d’obstacles. Mais elle en organise également comme cela a été le cas dimanche 10 juin avec près de 200 passages de compétiteurs. A noter que «cette année, les plus jeunes reprennent goût à la compétition», note la présidente de l’association qui s’apprête, avec son époux, à faire l’acquisition des infrastructures du club qu’ils louent à la commune de Châteauvillain depuis près de douze ans. Cela devrait, par la suite, leur permettre des les améliorer à leur guise.

Total
80
Partages