Le public est venu nombreux.

S’il est plus particulièrement connu l’automne lors de la venue des grues cendrées, le lac du Der-Chantecoq offre de nombreuses richesses ornithologiques à découvrir tout au long de l’année.

C’est le constat qu’ont pu faire les personnes qui ont participé, fin mai, à la sortie proposée par la LPO Champagne-Ardenne dans le cadre de la 12e édition de la Fête de la nature. Encadrés par plusieurs ornithologues bénévoles, la vingtaine de participants, pour certains venus du sud du département, ont pu observer quelques-unes des espèces typiques de la roselière. Hérons pourprés, aigrettes garzettes, bihoreaux ou encore rousserolles ont pu être aisément observés grâce à la mise à la disposition de longues-vues ; d’autant plus qu’en cette période dédiée à la reproduction, la plupart des oiseaux sont tenus de garder le nid.
Grâce à sa configuration, le lac du Der permet d’effectuer de belles observations sans occasionner de dérangements, pour peu que les règles et les consignes soient respectées. Une avifaune qui demeure particulièrement riche et diversifiée grâce à la gestion adaptée dont profite cette zone humide que fréquentent plus de 300 espèces. Une gestion assurée par l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) en partenariat avec la LPO Champagne-Ardenne.