Laurine, Marie, Kelly et Margot et leur coach Nicolas Guillaume du Cercle hippique pour un podium national !

Quatre jeunes filles inscrites en section équitation à Edgard-Pisani ont fait un sans-faute lors du challenge national des options hippologie équitation des différents lycées agricoles. Elles ont fini sur la première marche du podium…

Un bon point pour la section équitation du lycée agricole Edgard-Pisani. Engagées sur le challenge national des options hippologie équitation des différents lycées agricoles, quatre représentantes de l’établissement chaumontais ont donné une très belle prestation de leurs savoir-faire en supplantant les autres écoles et en terminant premières de ce concours qui s’est déroulé début avril, à Lons-le-Saunier.
Laurine Lambert, Marie Doyen, Kelly Houillon et Margot Russy ont donné le meilleur, le résultat d’un entraînement intensif au cercle hippique de Chaumont-Choignes sous la conduite de leurs instructeurs Nicolas Guillaume et Dorothée Commovick, avec pour coordinatrice Patricia Yordamlis De Solis, enseignante au lycée et monitrice d’équitation.

 

Option au bac

Cette dernière a déclaré : «C’est une excellente équipe qui a bien maîtrisé son stress et répondu à l’ensemble des épreuves pour faire un sans-faute face aux 20 autres équipes en lice pour ce challenge national.» Dix épreuves au total : quatre parcours d’obstacles, une épreuve écrite avec un QCM de 40 questions en français et en anglais, une épreuve embarquement du cheval en van, toilettage complet, présentation en main, en longe et pose de bandes. Les quatre jeunes filles ont dominé largement ce challenge.
Ce résultat rentre dans leur cursus scolaire et comptera pour les prochaines épreuves du Bac.
L’équitation fait partie des options possibles au lycée Edgard-Pisani.
Une fois par semaine, la pratique sur tous les niveaux, du débutant au galop 7, permet de mieux connaître le cheval grâce à l’hippologie et tout le travail autour de l’animal, en partenariat avec le Cercle hippique de Choignes.
Pour cette épreuve, c’est à partir du galop 5 que les jeunes filles ont été retenues. Un bon niveau, qui place le lycée en tête au niveau national grâce à ces quatre passionnées.

 

De notre correspondant Norbert Monzein