A Montesson, les lévriers ont dû faire avec la neige.

Le club des Lévriers Champagne-Ardenne (LCA) a organisé une compétition internationale samedi 17 et dimanche 18 mars, à Laferté-sur-Amance et à Montesson.

La compétition internationale de ce week-end de mi-mars était organisée par le club LCA, implanté au Bois-Tarlot, à Laferté-sur-Amance. Le samedi, elle s’est déroulée dans le pré jouxtant le cynodrome qui était inondé le lendemain, la rivière Amance étant sortie de son lit. Le dimanche, il a neigé et la compétition a eu lieu à Montesson. Le club a d’ailleurs remercié les agriculteurs qui mettent à disposition leurs terrains gracieusement.
D’ordinaire, le public vient découvrir cette discipline qui vise à reproduire la tactique de chasse des lévriers. En guise de leurre, un morceau de plastique en lanières. Les lévriers concourent deux par deux dans la même catégorie. Soixante-dix chiens venant d’Allemagne, de Suisse, de Belgique et de toute la France ont participé aux épreuves et ont été jugés par Catherine Lefèvre (Belgique) et Claude Klein (France). Non seulement l’esprit de chasse est jugé mais également la trajectoire du lévrier, son ardeur, sa persévérance, sa vitesse et son arrivée sur leurre.
Celui-ci est relié à une poulie où passe le filin tracté par un moteur télécommandé par un leurriste qui dose la vitesse en fonction de celle des lévriers. Après l’arrivée des chiens, le leurre est accroché à une moto qui refait la trajectoire pour la course suivante.

Véronique Michel, conseillère départementale, découvre le monde des lévriers avec les salukis.

Samedi, des lévriers azawakhs, basenjis, petits lévriers italiens (PLI), salukis, whippets ont couru et dimanche, des barzoïs, deerhounds, galgos, magyar agars, slougis.
Le président François-Xavier Delerce a remercié les propriétaires de chiens venus concourir malgré une météo désolante. Ces rendez-vous entre propriétaires et organisateurs deviennent des moments de retrouvailles, sur la piste et pendant les repas pris en commun. Les nouveaux venus s’intègrent très vite.
Le meilleur temps de course est revenu samedi à Oriana, un whippet femelle appartenant à Mme Marville (France) et dimanche, à Lumina, un barzoï femelle, appartenant à Mme Barthélémy (France).

Meilleur temps du samedi, avec Oriana, la whippet de Mme Marville.
Total
3
Partages