Jean Sourisseau a donné les derniers conseils aux huit participants.

Après six mois d’entraînements et de répétitions, le stage de formation “longue rêne”, mis sur pied à l’école élémentaire d’équitation, a connu son apothéose, dimanche 11 mars.

Sous la houlette de Nathalie Pé­dretti, la monitrice du centre équestre, cette journée était l’aboutissement d’un stage débuté en septembre, à raison d’un atelier par semaine.
Et, pour conclure cette formation, Jean Sourisseau, moniteur-instructeur dans le département, a prodigué les derniers conseils avant que les huit participants inscrits ne fassent exécuter, à leur cheval ou poney, des figures de dressage ou des petits sauts d’obstacles.
Cette formation est destinée à appréhender la relation homme-cheval, par le visuel et l’audition, pour celles et ceux qui ne souhaitent pas “monter”. Il s’agit d’un travail spécifique pour diriger et assouplir le cheval. En fin de session, à l’heure du bi­lan, chaque participant était satisfait de cette expérience. L’objectif avoué de Nathalie Pédretti est de présenter un carrousel, à savoir un spectacle composé d’un ensemble de figures présentées par les cavaliers, au cours d’une soirée cabaret organisée prochainement au Puits-des-Mèzes.
A plus court terme, les jeunes cavaliers du centre équestre devaient participer à la nouvelle saison du club poney de sauts d’obstacles (CSO) qui débutait dimanche 25 mars, au Puits-des-Mèzes, devancés par les amateurs qui ont repris le dimanche précédent.