La présence du chien Gaiac réveille des émotions et des souvenirs chez les résidants.

A l’Ehpad la Croix-l’Albin, les animations sont variées. Elles répondent aux besoins et aux attentes des résidants accueillis au sein de cet établissement.

Au fil du temps, il a été constaté que de plus en plus de personnes dépendantes requièrent un autre type d’approche. Ce qui a été concrétisé par la présence d’un animal de compagnie, Gaiac, un chien de race qui a pour maîtresse une infirmière du service. L’animal a une parfaite connaissance des lieux car il s’y rend souvent. Depuis ses passages, il est très sollicité par les résidants, le personnel et les familles. En 2017, une rencontre a eu lieu avec Françoise, maîtresse de Gaiac, et une aide-soignante, Ariane.
Pour Noël, toutes deux, accompagnées de Gaiac, sont allées à la rencontre de 30 résidants en chambre. Ces passages ont suscité beaucoup de sourires, de joie et les pensionnaires sortaient de leur lieu de séjour pour les voir.
Le temps du repas, ils se sont rendus dans les quatre salles à manger où ils étaient très attendus. Cette approche auprès de personnes fragilisées a pour objectifs de leur apporter du bien-être, de développer leur dextérité, de stimuler les capacités cognitives, d’améliorer leur autonomie, de créer ou recréer des liens sociaux.
Cette médiation a une place importante au sein de l’établissement et amène à réfléchir sur la présence de l’animal qui fait ressurgir des souvenirs puisque 99 % des résidants en possédaient un.