Le bureau a décidé de ne pas augmenter les tarifs car «ils l’ont déjà été à la rentrée».

Après quelques semaines de flottements, le cercle hippique de Choignes a retrouvé un bureau et des ambitions. Le nouveau président souhaite mettre fin aux tensions et en appelle à toutes les bonnes intentions.

En reprenant la présidence du cercle hippique de Choignes, Gérard Charles souhaite «mettre fin aux rancœurs et aux oppositions». Après quelques mois de turbulences, l’association a vécu, fin novembre, une assemblée générale extraordinaire décisive qui a fait apparaître que «tout ne va pas si mal».
Après deux ans de présidence, Gérard Charles avait choisi de prendre le large mais l’association a ensuite été dans l’incapacité de se trouver un nouveau bureau stable ; un vent de fronde s’étant levé dans les écuries.
Du coup, Gérard Charles a repris du service pour «reprendre les affaires courantes» et avec quelques souhaits. «La partie commerciale ne doit pas prendre le dessus sur la partie associative.» Le nouveau président avait peur d’une déviance et souhaite s’en prémunir pour l’avenir.
Quant aux comptes qui sont parfois mis en cause avec, à la clé, des rumeurs de liquidation, ils sont, en réalité, largement convenables. Le cercle hippique compte plus de 230 adhérents dont des propriétaires qui sont source d’une meilleure trésorerie. Gérard Charles explique que 40 000 € sont en caisse sur un budget annuel de 300 000 €.
Et lorsqu’il lui est demandé si le fait de perdre, dans les jours à venir, un formateur instructeur est un mauvais signe pour la structure, il explique que ce genre d’évolution est tout à fait normal. Il parle de parcours professionnel, «dans une logique d’évolution personnelle». D’ailleurs, la nouvelle équipe est partie à la recherche d’un nouveau formateur. Il pourra, peut-être, puiser parmi les jeunes qui passent à Choignes pour obtenir un brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport “Equitation”. Enfin, outre l’apaisement général, Gérard Charles va se battre, dans les semaines à venir pour obtenir des subventions dans le but de poursuivre les travaux. «Les écuries ont été rénovées en 2015 et désormais, nous recherchons 100 000 € pour l’accueil. Tout dépendra des aides mais la Région est mise à contribution et, de notre côté, nous solliciterons un emprunt.»

Frédéric Thévenin

Le bureau

– Président : Gérard Charles.
– Vice-présidents : Marie-Claude Vilaboa et Jacques Tschofen.
– Trésorier : Betty Torres.
– Trésorier adjoint : Véronique Franzoni.
– Secrétaire : Sandrine Grosmaire.
– Secrétaire adjoint : Anne-Marie Destips.

Total
5
Partages